CarteMarocC’est en plein centre du Maroc, au cœur du massif de l’Atlas que le projet Amoddou verra le jour en du 5 au 19 mai 2017.
Dans cette zone montagneuse qui s’étend d’Est en Ouest du pays, se trouve une vallée étroite et sinueuse de plus de 60km de long. La vallée du Dadès, c’est aussi « le cœur battant du Maroc » comme le soulignent avec fierté ses habitants.

C’est au cœur des communautés berbères que nous avons choisi de lancer le projet Amoddou qui sera mené par une équipe de soignants franco-suisse au printemps 2017. Non loin de l’ilot de verdure, qui longe les berges de l’Oued Dadès, se trouve bon nombre de petits villages isolés. Même si le Maroc dispose d’un système de santé relativement développé, pour les habitants de la vallée, l’accès aux soins y est complexe.

Ce projet solidaire, nous mènera jour par jour et durant deux semaines, dans ces villages reculés, où nous proposerons une offre de soins adaptée aux besoins sanitaires locaux: consultations médicales adultes et pédiatriques, soins aux populations, formation des soignants locaux et des accoucheuses traditionnelles, action de sensibilisation dans les écoles… Nous évoluerons quotidiennement au rythme de la vallée à la rencontre de ses habitants et de ses traditions.

Ce projet, que nous avons baptisé « Amoddou » sonnait comme une évidence: il signifie « la caravane » en langue berbère.
A l’image des caravanes qui traversent le désert saharien, nous espérons que ce projet prenne tout son sens dans quelques mois.

Le Dadès, le coeur battant du Maroc

Date

Un temps de préparation de plusieurs mois nous est nécessaire afin de mener ce projet dans les meilleurs conditions qu’il soit. Le projet Amoddou se réalisera cet automne, sur une périodes de 15 jours, entre le 5 au 19 mai 2017.

Logistique

Soucieux de réaliser ce projet avec du matériel de qualité que nous aurons financé ou récupéré, celui-ci sera acheminé par fret avant l’arrivée de l’équipe au Maroc. Une fois sur place, le matériel sera récupéré et transporté par véhicule avec l’équipe dans la vallée du Dadès, puis c’est en mules que nous nous déplacerons quotidiennement. Une équipe sur place de l’association Anarouz se joindra à nous pour assurer la gestion quotidienne de l’intendance.

Materiel

Pour nous permettre de réaliser nos actions, nous financerons nous mêmes le matériel médical et compterons aussi sur les dons de professionnels soignants. Nous achèterons les médicaments nécessaires directement dans la vallée afin de favoriser le développement local. A l’heure actuelle, nous estimons le poids total de ce matériel à environ 1 tonne. Une fois notre action terminée, le matériel sera laissé au Maroc et distribué aux partenaires locaux du projet.

Déroulement

Jour après jour, nous remonterons la  vallée du Dadès telle une caravane berbère, à la rencontre des villages et de leurs habitants. Nous y installerons un campement quotidiennement pour y proposer des consultations adultes et pédiatriques, ainsi qu’une zone de soins. Chaque après-midi, nous proposerons des actions éducatives dans les écoles et pour les accoucheuses traditionnelles.

Evaluation

Pour nous permettre de réaliser ce projet et de mener une action concrète et au plus proche des besoins sanitaires locaux, une première mission d’évaluation a été réalisée par deux membres de l’équipe en octobre 2015. Ainsi, nous avons pu rencontrer de nombreuses personnes clés dans la vallée: le responsable de l’hôpital de district, l’infirmière du dispensaire, les maires des villages et responsables associatifs, les instituteurs, le pharmacien…

Securité

Si la situation géopolitique actuelle du Maroc semble parfaitement calme, ce projet se fera en étroite collaboration avec les autorités locales et ambassades respectives.

bandeau

Consultations

– Adultes et pédiatriques, proposées gratuitement aux populations dans chaque village que nous traverserons. 

Soins

– Evaluation et traitement des plaies chroniques.
– Suivi des patients diabétiques et éducation thérapeutique.

Formation

– Formation des accoucheuses traditionnelles sur le dépistage des grossesses à risque, l’accouchement et le suivi post-natal.
– Formation et échanges avec le personnel de santé local qui sera invité à nous rejoindre durant toute la durée de l’action

Education

– Action de sensibilisation sur l’hygiène dentaire dans les écoles des villages.

En découvrir plus: Le Maroc et la vallée du Dadès | L’équipe | Budget | Partenaires
L’ASSOCIATION ANAROUZ

C’est en collaboration avec une association locale que le projet Amoddou sera mené en terres berbères. L’association Anarouz qui signifie « Lorsque tu as besoin » en Berbère, a été créée en 2006 dans le petit village de Amouguer à l’initiative de plusieurs de ses habitants. Impliquée dans le développement local, l’association s’occupe notamment de financer la construction de locaux pour les écoles, ou d’assurer par exemple l’assainissement des maisons du village ou encore la gestion des transports scolaires. Récemment, un système de pompe électrique a été installé pour alimenter le réservoir à eau du village. L’eau courante est maintenant accessible dans toutes les maisons du village.

L’association Anarouz se chargera d’assurer la logistique et l’intendance de notre équipe: mobilisation et information aux villageois, déplacement avec les mules, traductions, alimentation de l’équipe, installation du campement … toute une équipe sera à nos côtés pour que ce projet puisse se déroule dans les meilleurs conditions.

PROJET EDUCATIF

Pour aborder la problématique de l’hygiène dentaire avec les enfants de la vallée, nous interviendrons quotidiennement dans les écoles présentes sur notre chemin. Lors de notre première mission d’évaluation, nous avons eu l’occasion de rencontrer plusieurs instituteurs de la vallée, qui nous ont encouragés à mener une intervention bien ciblée sur cette thématique trop souvent minimisée dans les familles marocaines.

Pour mener à bien cette action de sensibilisation et lui donner une dynamique plus ludique, nous avons choisi de nous associer avec un établissement scolaire de France. Création de supports pédagogiques vidéos et papiers, organisation de récoltes de brosses à dents et dentifrices… cette action se voudra avant tout être un réel échange entre les enfants des 2 pays.

carte